• Souvenirs vaporeux.

     

    Les absents ont toujours tord.
    De ne pas être là.
    Inventons les.

    Rien n'est négociable.
    Ne discutez pas.
    N'insistez pas.

     

    Nancy,
    Gare,
    16h48.

     

    "Le petit Nicolas est prié de se présenter à l'accueil.
    Au premier étage se trouve le chariot ou il a ligoté sa grand mère."

     


    C'était la poisse d'avril.
    Les blagues qui sentent le poisson.

     

    Nous étions effacés.
    Toi, moi sans les autres.
    On marchait sans aller nulle part.

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Avril 2008 à 10:14
    te souviens-tu...
    toi aussi ? oui moi aussi. tu bosses plus ? si si je bosse. anton 18 ans depressif chronique et drogué. tu te souviens?
    2
    Jeudi 3 Avril 2008 à 21:11
    **
    ceci est mien. je m'impose. rien à dévoiler. tout à perdre. ou pas. tout à gagner. Il n'y aura ni hamster ni champomi.
    3
    gomme
    Jeudi 3 Avril 2008 à 22:52
    white
    certains absents ne savent pas comment être présents.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :