• Le roi esclave.




    Je nous croyais à l'abri sur le toit du monde.
    Je croyais que regarder le soleil quitter son lit de nuages suffirait.
    Les bateaux ont quitté le port, mes rêves ont levé l'encre.

     

    Tombée avec dernière pluie.
    Les nuages ont fait l'amour et maintenant je suis assise par terre sous la pluie.

    J'attends que l'eau rage...déverse sa colère. J'attends que l'éclair retrouve la vue.

     

    Chaque fois que je m'approche de l'horizon il me fuit.



    Tu sais, j'aurai pleuré jusqu'à ce que les larmes existent.

     

     


  • Commentaires

    1
    file amant
    Jeudi 12 Juin 2008 à 00:37
    neon bible
    qu'est ce que tu veux ajouter, franchement...
    2
    V.
    Mardi 17 Juin 2008 à 22:35
    ampoule du coran
    On s'organise comment pour le déménagement ? Je m'occupe des points et des virgules, tu prends les mots ? Mais faudra être à deux pour porter les images...
    3
    Samedi 20 Décembre 2008 à 10:37
    Le roi ex lave
    C'est beau quand l'encre que tu lèves, lave, tombe en pluie ici. Illusion d'optique c'est le bateau qui fuit l'île. Il fuit mais pas des larmes, pas de permis de port de l'arme pour ce navire.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :