• En construction.

     

    Comme le sept de coeur.
    C'était le 7 Janvier 2008. Ca l'est toujours mais c'est sucré souvent.
    Je m'en vais. Je vais chanter.
    Je pars crier sur les toits nos désirs sans demeure.

     

    Issue de secours.

    Turbulences.

     

    Je voudrais vraiment.
    Je ne veux plus conjuguer au conditionnel.
    Apprend moi à conjuguer au présent.
    Décompose mon passé qui est si simple.
    Oubie les conditions futures.
    Rend parfait ce qui est imparfait.
    Je m'indique la porte de sortie.
    Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée comme dirait l'autre.
    Je la laisse entr'ouverte juste le temps de reprendre mon souffle.

     

    A dans un jour. une semaine. un mois. un an.

     

     


  • Commentaires

    1
    BARMAN
    Mardi 8 Janvier 2008 à 00:39
    une mousse s'vou plait.
    Une mousse ouai, une pression de déjà-vu, et yen aura d'autre des comme ça, un peu salées ou Saigon, aigre-douce, sucrées a souhait, sucré salée... quoi que ça me les broies, de ressasser. Apres la bière, le martini, le gin, la vodka, et le rock'n'roll. avancons !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :